Rechercher

Le parlé du bon Valaisan

Dernière mise à jour : 17 mai 2021

L'illustré nous a demandé comment qu'on parlait ici en Valais. Voici un extrait de leur super article du mercredi 17 février 2021:

« En Valais, on n’a pas peur d’être authentique»


Viens outre en ça qu’on discute.» A l’autre bout du fil, Mathieu Bonvin nous plonge d’emblée dans le sujet pour lequel on l’appelle. À 34 ans, le fondateur du site bonvalaisan.ch, une plateforme à la gloire du Vieux-Pays, cultive ce qui est pour lui «la langue valaisanne». Une langue vivante, mêlée de français, de patois et d’expressions que seuls peuvent comprendre les gens du terroir.


Si tu veux comprendre toutes les expressions valaisannes viens jeter un coup d'œil au dictionnaire du bon Valaisan

«Même sans connaître les mots qu’on lui balance, le langage est si imagé que quelqu’un du coin comprend. Certaines expressions donnent aussi parfois un indice sur l’origine de l’interlocuteur(trice). Lorsqu’on vit à la même altitude, on dit souvent «en haut» ou «en bas» ou «en ça», «en là» si l’on vit en montagne ou dans une vallée.» Un Sédunois dit «je vais en haut à Brigue» et «en bas à Martigny», alors qu’un ou une résident(e) de Saint-Martin dira «je vais en là à Evolène». Le ressortissant de La Mâchette (val d’Hérens) a baigné toute sa jeunesse dans cette culture si chère au Vieux-Pays, avant de...


Pour lire l'article complet va seulement sur l'site de l'Illustré ici en là: le patois romand ce nouveau verlan?

Merci à c't'équipe de l'Illustré, on vous fait santé!


Pour découvrir chaque semaine toutes les histoires du bon Valaisan, inscrit toi à notre newsletter. Alors fonce en bas au fond notre page d'accueil et rejoins la grande famille du bonvalaisan!


Des becs rouge et blanc.

959 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout